Association de Défense Et de Protection de l’Environnement de la Commune d’Éveux – A.D.E.P.E.C.E

Contact : Roland GORGERET, Président.

Retour sur 2020

La crise sanitaire et le confinement ont contraint l’A.D.E.P.E.C.E de suspendre momentanément ses réunions mais a maintenu ses contacts avec les autres associations ainsi que les décideurs :

M. Bertrand GONIN, Maire d’Éveux, a assuré son soutien et a confirmé maintenir la ligne de conduite de la commune pour soutenir le projet de maintien de la ligne SNCF au-delà de Sain-Bel et refuser le projet de déviation de fond de vallée.

M.Thomas GASSILOUD, député de la 10ème circonscription du Rhône défend comme nous le projet de prolongement du tramtrain jusqu’à la Giraudière avec la réalisation d’une plateforme de chargement des granulats des carrières. La continuité de la voie jusqu’à Sainte-Foy-L’Argentière pourrait être assurée par des navettes de bus sur une voirie dédiée.

M. Raymond REVELLIN-CLERC, Maire de Sain-Bel et et son 1er adjoint, M. Yvan MOLLAR ont rappelé que la nouvelle municipalité s’était clairement positionnée et a manifesté sa ferme volonté de voir aboutir le projet de poursuite du train au-delà de Sain-Bel. Concernant le projet routier, les élus n’ont pas caché qu’il sera difficile de faire admettre à M. Pierre-Jean ZANNETTACCI, Maire de L’Arbresle, que le projet routier doit être étudié sérieusement et que le seul aspect financier ne reste pas leur préoccupation essentielle avec le risque de voir ressurgir le très vieux projet de fond de vallée, destructeur pour nos villages, sans apporter de solution pérenne.

Collectif pour le développement de l’éco-mobilité sur les vallées Brévenne Turdine. Entretiens visuels avec les autres associations Une lettre ouverte avait été envoyée à la préfecture pour laquelle aucune réponse n’a été apportée à ce jour. Le collectif a prévu de rencontrer les nouveaux maires pour débattre de la mobilité intégrant un projet de territoire. Une stratégie gagnante a été imaginée pour améliorer la circulation et les déplacements dans les vallées des bassins de la Brévenne et de la Turdine. Prochainement la distribution sur la commune de la revue de l’association Sauvegarde des Coteaux du Lyonnais (S.C.L.) à laquelle l’A.D.E.P.E.C.E a adhéré.

Historique

  • 1992 : création de l’association A.D.E.P.E.C.E à l’initiative de Pierre SCHWOB sur le projet de la déviation de la N189 présenté par le Conseil Général et l’État entre Éveux et L’Arbresle avec le soutien de Mme MANTELIN, maire d’Éveux.
  • 1998 : création du COLLECTIF DE LA BRÉVENNE (Regroupement des associations de L’Arbresle, Éveux, Lentilly, Sain-Bel, Sourcieux) dont l’objectif est de soutenir le projet de la communauté de Communes du pays de L’Arbresle sur le choix du tracé A3 alternatif avec des passages en tunnel sous les Communes d’Éveux et Sain-Bel.
  • 1999 : la solution de “Fond de vallée”, jugée non attractive par les élus de la Communauté de Communes du Pays de L’Arbresle n’est pas retenue dans le contrat de plan de l’État.
  • 2000 – 2010 : l’A.D.E.P.E.C.E intervient lors de la création de la RD19 entre l’actuelle caserne des pompiers et la bifurcation de la gare en émettant les réserves suivantes : Demande d’aménagements et de protections anti-bruit, pistes cyclables etc… Sans réaction ni action de la part des décideurs. L’A.D.E.P.E.C.E. avait souligné sa crainte que la RD19 ne devienne une déviation déguisée de L’Arbresle…, ce qui s’est avéré exact.
  • Juin 2010 : remise à l’ordre du jour du projet de déviation. Les maires des communes de la C.C.P.A. ont donné leur accord à l’unanimité.
  • Les années suivantes sont émaillées de rebondissements entre des épisodes d’abandon, des projets et reprises du projet de Fond de Vallée à l’initiative du maire de L’Arbresle. L’A.D.E.P.E.C.E a rencontré à plusieurs reprises les Présidents du Conseil Général, puis du Conseil Départemental, les députés, le Président de la C.C.P.A., les maires des différentes communes. Différents courriers ont été envoyés au ministère de l’environnement, à M. le Préfet, au Conseil départemental et à la Région.
  • En 2015, l’A.D.E.P.E.C.E a adhéré à l’association Sauvegarde des Coteaux du Lyonnais (S.C.L.) puis en 2017 au collectif citoyen pour le développement de l’écomobilité sur les vallées Brévenne Turdine, afin d’avoir plus de de soutien et de poids.
  • En novembre 2019, M. Zannettacci, Maire de L’Arbresle et Président de la C.C.P.A. souhaiterait, pour porter le projet d’une déviation routière, créer un syndicat (État, Région, Département, Communautés de Communes et aussi partenaires privés).